/regional/sherbrooke/estrie

Des heures d'attente pour se faire dépister à Bromont

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Le centre désigné de dépistage de Bromont, en Montérégie, est envahi depuis plusieurs jours. 

• À lire aussi: Les cliniques de dépistage prises d'assaut

• À lire aussi: Hausse des nouveaux cas de COVID en Mauricie

Mercredi, des personnes sont arrivées plus de deux heures avant l'ouverture dans le but de subir un test. Plus de 150 personnes attendaient à l'extérieur en début d'après-midi

«Je suis venu lundi et il y avait une file d'attente qui s'étendait sur un kilomètre. Je suis revenu à 9 h ce matin, même si ça ouvre à 11 h, pour être certain de pouvoir passer», a raconté un homme de Granby en entrevue à la caméra de TVA Nouvelles.

Ils étaient très nombreux comme lui à réclamer un centre de dépistage dans la ville voisine de Granby. Le réseau de la santé a promis une solution pour Granby d'ici la fin septembre.

À Sherbrooke, le centre désigné de dépistage situé sur la rue Murray déménagera bientôt dans les anciens locaux du Costco et de BRP, près de la rue King Ouest.

«Ces deux endroits seront aménagés afin d’offrir du dépistage selon différents critères (dépistage préopératoire, personnes symptomatiques ou asymptomatiques, etc.). L’objectif est de séparer les personnes à dépister selon leur profil afin d’assurer une meilleure fluidité des services. La date d’ouverture et la précision de l’offre de service seront communiquées dès que possible. Nous visons utiliser les anciens locaux du Costco dès la semaine prochaine pour des clientèles asymptomatiques. Les autres activités du CDD de la rue Murray seront déménagées dès que le site de l’ancien BRP sera prêt à débuter les activités sans rendez-vous», a mentionné la Santé publique dans un communiqué publié mercredi.