/regional/quebec/quebec

Sport étudiant: reprise des matchs quasi impossible

Kariane Bourassa | TVA Nouvelles

Même si les écoles ont le feu vert pour reprendre les activités de sport étudiant, certaines saisons sont déjà compromises.

• À lire aussi: Reprise du sport étudiant: un casse-tête dans les écoles

• À lire aussi: Reprise du sport et l’art-étude partout au Québec

C’est que les écoles où il y a au moins un cas de COVID-19 ne pourront pas disputer de match, selon une restriction du gouvernement.

«C'était déjà difficile de former des équipes. Là, ça sera quasi impossible de tenir des matchs», s'exclame Mathieu Rousseau du Réseau du sport étudiant du Québec, section Québec et Chaudière-Appalaches.

«La consigne dit que dès qu’on a un cas de COVID on ne peut pas affronter d’autres équipes. Est-ce que c’est un cas de COVID actif? Combien de temps ça dure? Est-ce qu’on doit s’en tenir aux 14 jours? On n’a pas les détails de ça.»

Le responsable des sports de l'Académie St-Louis, Daniel Fleury demande de son côté au gouvernement de revenir sur sa décision. 

«Il faut que cette directive-là soit revue. Je ne suis pas pour jouer un match contre une équipe qui aurait un cas de COVID dans son équipe. Imaginons une fille de secondaire 1 qui aurait la COVID. Ça empêcherait toutes les autres équipes, même les jeunes ne sont pas dans les mêmes bulles, de jouer», explique-t-il.

Dans les faits, si un élève de son établissement contractait le coronavirus, ce sont 850 jeunes dans 70 équipes différentes qui seraient pénalisés. 

Au Collègue Champigny, on a annoncé mercredi que la saison de soccer étudiant était annulée en raison des contraintes sanitaires.