/news/coronavirus

Suspension de 45 jours du permis d’un restaurant pour non-respect des règles sanitaires

Antoine Lacroix | Journal de Montréal

Devanture - Pizzeria Moretti

Photo Ben Pelosse

Un restaurant italien de Montréal qui a bafoué à répétition les règles sanitaires liées à la COVID-19 a écopé d’une suspension de 45 jours par la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ). 

• À lire aussi: Un restaurant italien de Montréal fermé d'urgence pour non-respect des règles sanitaires

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Fermée d’urgence depuis le 24 août, la Pizzeria Moretti, située sur la rue Wellington, dans Griffintown, ne pourra rouvrir ses portes avant le 9 octobre.

Il s’agit d’une proposition conjointe entre le propriétaire du restaurant, Nicola Monaco, et le contentieux de la RACJ, qui a été entérinée par les régisseuses au dossier. 

Les policiers montréalais avaient constaté de nombreux manquements aux règlements de la Santé publique lors de plusieurs soirées, entre mai et août. 

Plaintes du public

À la mi-juillet, quelques plaintes du public reçues par les autorités font aussi état d’allégations troublantes contre l’établissement, indiquant qu’on ne prenait pas au sérieux des cas d’employés positifs au coronavirus, rapporte l’avis de convocation d’urgence de la RACJ. 

Lors de visites, des agents ont aussi constaté que de nombreux employés ne portaient pas le masque adéquatement. 

Des manquements semblables ont été observés par la police : le restaurant bondé, la distanciation physique inexistante, des clients qui ne portent pas de masque à leur entrée ou en se déplaçant dans l’établissement, un employé qui serre la main de clients ou embrasse des clientes à leur arrivée.

Le Service de police de la Ville de Montréal s’est également rendu à la Pizzeria Moretti pour une bataille impliquant une vingtaine d’individus et des verres brisés, en juillet.