/regional/saguenay

Une éclosion liée à une activité de pêche au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Un rassemblement d'une trentaine de personnes organisé dans le cadre d'une activité de pêche est à l'origine d'une éclosion de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Au moins deux personnes du secteur de La Baie, à Saguenay, ont été infectées lors de cet événement tenu lors de la fête du Travail.

Le premier a été confirmé samedi dernier par la direction régionale de la santé publique et le plus récent, ce mercredi.

La majorité des participants provenaient de l'extérieur de la région.

Certains de ces visiteurs ont aussi été déclarés positifs.

«On voit l'impact des rassemblements, a dit le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin. Ce sont tous des gens de bonne volonté qui pensaient tous qu'il n'y avait pas de risques. Au moins, on a le contrôle et ce n'est pas une situation qui nous inquiète beaucoup dans notre région.»

Les autorités régionales de la santé assurent qu'elles n'ont pas l'intention, pour l'instant, d'interdire l'accès à la région aux visiteurs, même si le Saguenay-Lac-Saint-Jean est une des rares régions de la province à être encore en état de vigilance, c'est-à-dire, en zone verte.

«Jusqu'à présent, on a été pas mal épargnés, mais d'un autre côté, il ne faut pas relâcher parce qu'on sent que c'est très facile de changer de couleur», a prévenu le Dr Aubin.

Il souhaite éviter le plus possible de restreindre la population.

«Ne serait-ce que pour notre santé mentale, il faut trouver un équilibre dans les mesures à mettre en place pour éviter la propagation du virus», a dit le Dr Aubin.

On dénombre 383 cas de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean depuis le début de la pandémie.