/finance/homepage

Entrée fracassante en Bourse pour Nuvei

Agence QMI

nuvei ,

Photo tirée de Twitter

L’entreprise technologique montréalaise Nuvei a fait une entrée remarquée à la Bourse de Toronto jeudi.

Son titre (NVEI) s’était apprécié de plus de 62 % jeudi après-midi, après avoir commencé à se négocier à l’ouverture des marchés en matinée.

Signe de la forte demande pour son titre, la compagnie spécialisée dans les solutions de paiement électronique fondée par le Montréalais Philip Fayer avait vendu ses actions à 26 $ US l’unité avant son lancement en Bourse, soit un prix supérieur à la fourchette de 20 $ US à 22 $ US par action prévu initialement.

Ceci a permis de récolter 700 millions $ US. Et si les institutions financières agissant comme preneurs fermes exercent leurs options, 105 millions $ US supplémentaires seront engrangés par Nuvei.«Il s'agit du plus important premier appel public à l'épargne du secteur des technologies au Québec sur le plan des capitaux réunis et de la capitalisation boursière, et du plus important montant réuni par une entreprise de ce secteur inscrite à la TSX», a affirmé la Bourse de Toronto par communiqué, jeudi.

Cette compagnie québécoise offre ses services à plus de 50 000 clients dans le monde entier et emploie plus de 780 personnes.

«Nuvei a été créée dans le but de connecter les propriétaires d'entreprises avec leurs clients, peu importe où et comment ils exercent leurs activités, en aidant les marchands à tirer parti de la technologie pour traiter des opérations de paiement sans heurts», a affirmé le président du conseil et chef de la direction de Nuvei, Philip Fayer, par communiqué.

Jeudi matin, son équipe et lui ont souligné l'inscription de Nuvei lors d'une cérémonie d'ouverture des marchés virtuelle.