/regional/troisrivieres/mauricie

Mauricie et Centre-du-Québec: du matériel pour plus de trois mois

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Le matériel médical était un enjeu le printemps dernier dans plusieurs régions. Les autorités de la santé semblent cette fois mieux préparées pour faire face à une recrudescence de cas de COVID-19.

Dans l’entrepôt principal du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, on retrouve des milliers de boîtes à perte de vue. On a présentement, dans la région, pour 12 à 16 semaines de matériel de protection en stock.

Des masques N95, des gants de toutes les grandeurs, des thermomètres, des solutés et des lunettes de protection sont emballés dans des boîtes.

Le matériel est prêt à être acheminé rapidement dans les centres hospitaliers, les CHSLD, les ressources intermédiaires et, aussi, auprès des organismes communautaires.

D'immenses étagères ont même été installées pour stocker plus de 400 palettes supplémentaires dans un entrepôt de 30 000 pieds carrés.

«On desservait 350 points de service avant la pandémie, on a maintenant 1800 points de service. Dans un contexte où nous étions avec une rareté de produits, il fallait s'assurer de les distribuer de façon équitable», a dit jeudi Christian Barrette, directeur adjoint de la logistique au CIUSSS MCQ, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Les autorités de la santé se disent prêtes si une deuxième vague du virus frappe la région. On retrouve désormais dans les réserves de l'entrepôt principal, des masques transparents pour les malentendants et aussi des jaquettes lavables fabriquées dans la région.

«Quand on a été confronté à la rareté de certains produits, dont des blouses, on a contacté des entreprises sur notre territoire pour développer un produit afin de remplacer les blouses jetables», a indiqué Christian Barrette.