/regional/quebec/chaudiereappalaches

Une nouvelle fermeture de commerces serait «catastrophique», s’inquiète Lehouillier

Taïeb Moalla | Journal de Québec

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Photo d'arcihves, Stevens LeBlanc

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier

Une éventuelle nouvelle fermeture de commerces serait «catastrophique», a prévenu Gilles Lehouillier qui appelle le gouvernement du Québec à y aller cette fois de façon plus «ciblée» et plus «équitable». 

C’est ce que le maire de Lévis a soutenu, jeudi matin, lors d’un point de presse au moment où la région de la Capitale-Nationale est «sur la ligne» de basculement vers le niveau d’alerte orange

«Une éventuelle fermeture de commerces serait catastrophique, a-t-il soutenu. Ce qu’il va falloir faire, c’est d’y aller de façon très pointue pour ne toucher que les récalcitrants qui ne respectent pas les consignes. Il va falloir trouver une méthode. Je ne sais pas laquelle.» 

Selon lui, «on ne peut pas se permettre de fermer des commerces qui agissent de façon exemplaire. Si on pénalise les petits commerçants et qu’on maintient ouvertes les grandes surfaces – où il y a plus de risques de propager le virus –, on va avoir un problème d’iniquité.» 

Admettant qu’un confinement ciblé serait difficile à mettre en place, le maire de Lévis a néanmoins insisté sur l’importance de réitérer les messages de prévention. «Le premier élément de la recette avant de fermer les commerces, ce serait de responsabiliser au maximum nos concitoyens et d’intervenir de façon plus énergique, croit-il. Il ne faut pas relâcher. Il va falloir qu’on relance nos campagnes intensives envers la population.» 

43 fermetures

Lors de la première vague de la pandémie, quelque 43 commerces, sur un total de 4500 places d’affaires, ont fermé leurs portes à Lévis. Ces fermetures ne sont toutefois pas toutes liées au contexte de la COVID-19. 

Malgré la pandémie, la Ville de Lévis s’est félicitée de son plan de relance économique mis en place en avril. La municipalité a par exemple appuyé financièrement plus de 100 entreprises pour un montant total de 2,7 millions$. 

Parmi les signes encourageants, Lévis rapporte avoir accordé 1254 permis de construction pour de nouvelles unités d’habitation entre le 1er janvier et le 31 août, alors qu’elle prévoyait en émettre seulement 500 pour l’année 2020. 

«Tout n’est pas gagné, mais nous sommes sur la bonne voie. En plus de relancer la construction, nous avons accéléré les investissements pour de nombreux projets et mis en place une vigoureuse campagne d’achat local», a fait savoir le maire Lehouillier.