/regional/troisrivieres

Deux employés d'une résidence pour aînés de Trois-Rivières déclarés positifs à la COVID-19

Cassandre Forcier-Martin | TVA Nouvelles

Une résidence pour aînés de Trois-Rivières s'est mise en mode alerte après que deux employés de Place Belvédère eurent été déclarés positifs à la COVID-19. Les mesures ont été déployées rapidement pour éviter de répéter le triste bilan d'avril dernier.

• À lire aussi: L'Hôtel Gouverneur de Trois-Rivières reste fermé

• À lire aussi: Les renforts arrivent dans les CHSLD de la Mauricie et du Centre-du-Québec

La mauvaise nouvelle est tombée jeudi. Une équipe de prévention et de contrôle des infections du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) a été envoyée sur place pour freiner l'éclosion. La résidence compte 435 logements pour retraités et la majorité des résidents sont âgés de plus de 70 ans.

«L'ensemble des employés de la résidence sont présentement en processus de dépistage et la santé publique considère toujours les résidents à risque faible de contracter la COVID-19. L'équipe de prévention des infections de la santé publique nous accompagne depuis hier, et ce, pour 28 jours, en plus des appels conférences fréquents avec le CIUSSS-MCQ», a expliqué la vice-présidente ventes, marketing et communication chez Gestion Résidences des Bâtisseurs, Kristel Louboutin.

À l'intérieur de la bâtisse, rien n'est laissé au hasard. Les résidents doivent porter le masque. Les employés de service à la salle à manger portent également des lunettes de protection. Le nombre de résidents admis dans la salle a été réduit. La distanciation de deux mètres est imposée partout. Des agents sont postés aux portes pour assurer la gestion d'un agenda des entrées et des sorties de la résidence avec signature et prise de température. Puis, toutes les surfaces sont régulièrement désinfectées.

«Cinq employés de la résidence ont été retirés puisqu'ils avaient été en contact avec un collègue infecté. Jeudi soir, nous avons reçu leurs résultats et heureusement ils sont négatifs», a ajouté Mme Louboutin.

Pas de panique

Les résidents et les familles qui ont été rencontrées par TVA Nouvelles assurent qu'ils se sentent en sécurité. Lorsqu'ils ont appris que deux employés avaient été infectés, un léger sentiment de panique s'est installé à la seule pensée du retour du confinement et de l'isolement complet.

«Tout le monde porte le masque! Je fais attention, je me lave les mains, on respecte les distances, on n'a pas le choix! J'ai confiance», a dit la présidente, Denise Gagnon.

«Sur le coup, on s'est posé des questions, mais ils ont agi rapidement! Les employés ont été retirés. Je me sens en sécurité», a lancé Fernand Caron, un résident de l'endroit.

Selon le syndicat de copropriété sur place, le seul point qui serait à améliorer est la rapidité de communication.