/news/coronavirus

Deux programmes sportifs en congé forcé

Kevin Dubé | Journal de Québec

Tous les programmes sportifs du Blizzard du Séminaire Saint-François ainsi que des Riverains du Collège Charles-Lemoyne ont été mis en congé forcé de 14 jours, vendredi, sous les recommandations de la direction de la santé publique en raison de cas de COVID-19 répertoriés dans les deux écoles secondaires. 

Ces cas n’ont aucun lien avec les équipes sportives mais la directive du ministère de l’Éducation datée du 11 septembre stipule que «Tant que le niveau d’alerte est vert ou jaune, les compétitions sont permises. On doit toutefois éviter de participer à un événement regroupant des élèves d’autres écoles si des cas de COVID ont été détectés dans l’école, peu importe le niveau d’alerte de la région où elle est située.» 

Les équipes de hockey midget AAA du Blizzard et des Riverains ont donc été dans l’obligation d’annuler leurs matchs préparatoires prévus vendredi soir. 

«C’est grave ce qui se passe. Je trouve que beaucoup de pouvoir est donné au nom de la Santé publique. Cette campagne de peur va commencer à être dure à soutenir», a déploré le gouverneur du Blizzard, Alain Parenteau, dont l’équipe, tout comme toutes les autres du programme de sport de l’école, pourra reprendre ses activités le 26 septembre puisque le cas de COVID-19 a été détecté le 11 septembre. 

Casse-tête 

Un peu comme pour tout le reste du Réseau du sport étudiant, la directive de la Santé publique crée un casse-tête pour la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Pour l’instant, le congé forcé des Riverains et du Blizzard n’aura pas d’impact sur le calendrier régulier qui débute officiellement le 16 octobre. Toutefois, il y a fort à parier que d’autres cas semblables auront lieu dans les prochaines semaines. 

«Je suis inquiet parce qu’on est pas à l’abris de ça, a mentionné le président du circuit, Yanick Lévesque, ajoutant toutefois que sa préoccupation première était la santé de tous. À la ligue, on a été très proactifs et on a plusieurs scénarios de prêts. On sait déjà que si certaines équipes ne sont pas en mesure de jouer le même nombre de matchs que les autres, on va mettre en place un système de pourcentage pour déterminer du classement. On est aussi prêt à prolonger notre calendrier jusqu’à la mi-mai.» 

Jusqu’à maintenant, aucun cas de COVID-19 n’a été déclaré chez un joueur de la Ligue midget AAA.