/news/coronavirus

Policiers en civil pour les récalcitrants

Anne-Sophie Poiré | Le Journal de Montréal

Les policiers n’ont pas perdu de temps pour mettre en place l’opération « massive » annoncée par Québec hier au cours de laquelle plus de 1000 bars et restaurants seront visités afin de renforcer la lutte contre la pandémie de COVID-19.

• À lire aussi: Opération policière massive et visible dans plus de 1000 établissements licenciés

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur le coronavirus

« Toutes les régions seront visées », a souligné en conférence de presse la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Celles qui sont actuellement au palier de « préalerte » jaune feront naturellement l’objet d’une attention particulière, a-t-elle confirmé.

Les agents du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) étaient déjà à pied d’œuvre hier soir sur leur territoire, qui est passé au « jaune » mardi.

Quatre agents ont débarqué vers 21 h dans des restaurants de Saint-Bruno-de-Montarville, notamment le Boston Pizza et la Cage, dans un véhicule banalisé et habillés en civil.

L’opération OSCAR (pour Opération systématisée comportements à risque) vise entre autres à convaincre les récalcitrants à se conformer aux directives de la Santé publique.

Conforme  

Après vérification, les clients semblaient se conformer aux règles sanitaires.  

Si les deux endroits respectaient les normes, un autre restaurateur s’est fait pincer par les policiers parce que ses tables en façade n’étaient pas à deux mètres, ni séparées par des plexiglas. 

Les portes des établissements étaient aussi surveillées par les policiers pour empêcher les récalcitrants de se sauver afin de s’éviter un constat d’infraction.

Tant les consommateurs que les commerçants qui s’obstinent à contrevenir aux règles mises en place pour lutter contre la pandémie s’exposent à des amendes pouvant aller de 400 à 6000 $. 

« Chaque semaine, on voit des images dans des bars, de planchers de danse bondés. [...] Il faut quand même admettre qu’il y a des situations d’infraction aux règles », a regretté la ministre de la Sécurité publique. 

Aider les commerçants  

Les policiers en profiteront aussi pour appliquer les conditions relatives aux permis d’alcool, de concert avec la Régie des alcools, des courses et des jeux. 

Rappelons qu’il est désormais interdit aux bars, restaurants et microbrasseries de servir de l’alcool après minuit, avec ou sans nourriture. 

– Avec la collaboration de Marc-André Gagnon

297 nouveaux cas   

  • Régions en état de préalerte | Régions en état de vigilance   

Montréal  

  • 58   

Montérégie  

  • 49   

Capitale-Nationale  

  • 86   

Bas-Saint-Laurent  

  • 12   

Outaouais  

  • 9   

Laurentides  

  • 7   

Côte-Nord  

  • 4   

Mauricie et Centre-du-Québec  

  • 8   

Estrie  

  • 13   

Chaudière-Appalaches  

  • 21   

Lanaudière  

  • 6   

Laval  

  • 18   

Abitibi-Témiscamingue  

  • 1   

Hors Québec  

  • 0