/regional/quebec/quebec

Sans réponse de la santé publique, une propriétaire de garderie désemparée

TVA Nouvelles

La propriétaire d’une garderie de Québec s’est dit complètement désemparée après ne pas avoir été en mesure d’obtenir d’aide de la santé publique à la suite d’un cas de COVID déclaré dans son établissement.

Un parent a téléphoné jeudi matin pour aviser que son enfant avait été déclaré positif au nouveau coronavirus. La propriétaire de la garderie Les Timoilous a contacté les autorités sanitaires vers midi.

La santé publique a rappelé la propriétaire et lui a seulement posé la question suivante : «Est-ce que vos employés portent le masque et des gants?». Après cette communication, plus rien. 

La santé publique a fait parvenir deux lettres à la garderie, dont une à l’attention des parents. Dans celle-ci, on y affirme que le risque est considéré comme faible. 

«Dans la lettre ça se contredit, la première phrase ça dit que ceux qui ont été en contact direct avec l’enfant atteint doivent rester à la maison, mais le paragraphe suivant ça dit que le CIUSSS a analysé le dossier donc ils peuvent continuer de venir à la garderie», explique Katia Leclerc, la propriétaire de l’établissement.

Aucune information concernant une fermeture d’établissement ou l’obligation de subir un test de dépistage n’a été mentionnée.