/news/coronavirus

Une accréditation qui tombe à point pour l’aéroport de Montréal

Agence QMI

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

L’Aéroport international Montréal-Trudeau (YUL) vient de décrocher l’accréditation Airport Health Accreditation (AHA).

• À lire aussi: Aéroports de Montréal se défait de 172 employés

• À lire aussi: Prendre l’avion en pleine pandémie

YUL devient ainsi le troisième aéroport nord-américain à obtenir cette accréditation dans le cadre du Programme d'accréditation des mesures d'hygiène aéroportuaire du Conseil international des aéroports (ACI).

Le Programme se penche sur le nettoyage et la désinfection, les mesures de distanciation physique, la protection du personnel, l'aménagement physique des établissements, les communications avec les passagers et les installations utilisées par les passagers, a précisé vendredi Aéroports de Montréal (ADM), qui exploite YUL.

ADM a ainsi suivi les recommandations du Groupe de travail sur la relance de l'aviation du Conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), basée à Montréal, dans le cadre de la crise sanitaire.

«Je suis extrêmement fier de mon équipe qui n'a ménagé aucun effort pour mettre en place les mesures sanitaires nécessaires afin d'offrir une protection maximale à nos passagers et aux employés de la communauté aéroportuaire», a dit Philippe Rainville, président-directeur général d'ADM.

«Cette accréditation, combinée aux commentaires positifs reçus de la part des usagers, confirme que les bonnes initiatives ont été mises en place, a-t-il poursuivi. Le fait d'être le troisième aéroport en Amérique du Nord – le deuxième au Canada – à recevoir le AHA fait foi de notre grande proactivité.»