/sports/homepage

Début de saison retardé dans la LNH?

Agence QMI

Martin Chevalier / JdeM

Lors de sa traditionnelle conférence de presse précédant l’ouverture de la série finale de la coupe Stanley, samedi, le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH) Gary Bettman a indiqué que le début de la saison 2020-2021 pourrait être repoussé.

• À lire aussi: Une école pour les arbitres malgré la COVID-19

• À lire aussi: Edmundson s'entend avec le CH

«Le 1er décembre a toujours été une date que nous aimions, mais je ne serais par surpris si ça allait à plus loin en décembre, a-t-il mentionné en direct du Rogers Place d’Edmonton. Ça pourrait même aller à janvier. Mais rien dans nos plans n’est encore définitif parce qu’il y a encore trop de choses que nous ne savons pas.»

Bettman a tout de même dit anticiper la tenue d’une saison complète, mais que beaucoup de variables entraient en ligne de compte pour la suite.

«Personne ne peut me dire si la frontière entre le Canada et les États-Unis sera ouverte à une certaine date. Personne ne peut me dire à quoi ressemblera la situation quant à la COVID-19. Personne ne peut me dire si les arénas devront composer avec la distanciation sociale ou seront pleins. Nous devrons faire comme nous avons fait pour le retour au jeu : explorer les options et être flexibles», a ajouté Bettman.

Remerciant tous ceux qui ont rendu possible le retour au jeu de la LNH, dont les partisans, les joueurs et les provinces de l’Ontario et de l’Alberta, le commissaire a assuré que les 31 franchises actuelles de la ligue travaillaient de concert et que les relations avec les propriétaires n’avaient jamais été aussi solides, malgré les pertes.

«Par rapport aux revenus, ce n’est pas un secret que la vente de billets rapporte au moins 50 % de nos revenus. [...] Bien qu’il y ait une perte de revenus considérable, je suis confiant que nos franchises vont être assez fortes pour s’en sortir», a-t-il dit.