/news/politics

«John Turner était un gentleman de la politique», raconte Brian Mulroney

TVA Nouvelles

L’ex-premier ministre John Turner, qui est décédé à l’âge de 91 ans, a été décrit comme un «gentleman de la politique» par son ancien adversaire politique Brian Mulroney.

• À lire aussi: John Turner, premier ministre libéral en 1984, est décédé à l’âge de 91 ans

«John Turner était un gentleman de la politique. C’est une espèce assez rare parce qu’il ne croyait pas aux coups bas et aux attaques personnelles», a raconté l’ancien premier ministre.

Selon lui, Turner a toujours su se comporter avec dignité, et ce, même s’il était un adversaire vigoureux, efficace et coriace. 

Même dans les dernières années, M. Mulroney continuait de voir M. Turner à Toronto et même une fois à Montréal.

«Son état de santé n’était pas reluisant, mais il était toujours vigoureux, sauf vers la fin. Je le voyais au Toronto Club et au National Club et il était toujours un homme vigoureux qui s’opposait toujours au libre-échange, comme il l’a fait en 1984 et en 1988», lance-t-il à la blague.

«Il n’a pas changé. Il était peut-être le seul qui reste au Canada à ne pas croire au libre-échange. Il était fidèle à lui-même jusqu’à la fin», poursuit M. Mulroney.