/news/coronavirus

Les jeunes conscients des dangers reliés à la COVID-19

TVA Nouvelles

Alors que des dizaines de classes sont en isolement et que des centaines d’élèves doivent faire l’école à distance, on s’aperçoit que les jeunes sont de plus en plus conscients des dangers reliés à la COVID-19.

• À lire aussi: Génération COVID-19: frappée sur tous les fronts

• À lire aussi: Une classe en isolement neuf jours après un contact avec une personne positive

• À lire aussi: Génération COVID-19: un cocktail néfaste qui pourrait hausser le décrochage scolaire

Pendant l’été, ils étaient nombreux à participer à des fêtes et à rencontrer des amis sans respecter les règles sanitaires, mais voilà que trois semaines après la rentrée, on sent que la pandémie les préoccupe davantage.

«On ne pense jamais que ça va nous arriver à nous. C’était le premier cas de COVID à mon école et de savoir que c’était dans ma classe, c’est pas mal stressant», raconte Amélie Jean-Néron, actuellement en isolement.

Des parents ressentent également une certaine difficulté à aborder la question avec leurs enfants. 

Selon le dernier bilan du ministère de l'Éducation, ce sont plus d'une quarantaine d'écoles dans la Capitale-Nationale qui sont présentement touchées par la COVID-19. Des centaines d'élèves sont en isolement préventif à la maison.

Au Québec, une école sur dix est maintenant touchée par le virus.

Dans la même catégorie