/news/world

Un couple meurt écrasé lors d’un spectacle dédié aux «héros» de la pandémie à Wuhan

Agence QMI

Une infirmière et son mari ont été écrasés par les sièges rotatifs d’un amphithéâtre de Wuhan, en Chine, lors d’un spectacle dédié au personnel médical qui a combattu la COVID-19 dans l’épicentre initial de la pandémie. 

L’événement dramatique, que le gouvernement local a tardé à rendre public, a eu lieu vers 21 h le 6 septembre au Han Show Theatre, situé dans le district de Wuchang, à Wuhan, a rapporté le journal hongkongais «South China Morning Post».

Un ami du couple décédé a déclaré sur le populaire réseau social chinois Weibo que la femme, son mari et leur fils de 4 ans avaient été invités à assister au spectacle hommage intitulé «Ville des héros».

À la fin du spectacle, l’enfant a glissé sous un des sièges rotatifs, dont la particularité est de moduler ses mouvements en fonction des effets spéciaux visibles sur scène.

C’est en tentant de sauver leur garçon que les parents ont été écrasés par les chaises rotatives.

Le spectacle «Han» a été créé initialement par Dragone, l’entreprise culturelle de Franco Dragone, collaborateur pour de nombreux spectacles du Cirque du Soleil. Toutefois, Dragone n’est plus impliqué dans la présentation du spectacle et ne maintient, depuis décembre 2014, qu’un lien de «monitoring» pour assurer un «contrôle de la qualité artistique du spectacle», a précisé à l’Agence QMI François Girard, président de Dragone. 

«Le Groupe Dragone est extrêmement attristé par le terrible décès accidentel de deux invités qui ont récemment assisté au Han Show à Wuhan, en Chine. Les pensées et les prières de nos équipes accompagnent la famille du couple en cette période difficile», a dit M. Girard, dans une déclaration relayée par courriel. 

«Nous avons été choqués d’apprendre la nouvelle en même temps que le grand public. Dragone est réputé pour créer et produire des spectacles extraordinaires à travers le monde, et malgré le fait que Dragone n’assure pas l’opération et l’exploitation du Han Show, la sécurité a toujours été et restera plus que jamais une priorité pour notre compagnie», a-t-il ajouté. 

Soulignons que malgré le fait que l’événement ait eu lieu le 6 septembre, ce n’est que deux semaines plus tard que le gouvernement de Wuchang a confirmé l’information selon laquelle deux personnes avaient péri lors du spectacle en hommage au personnel médical.

Selon le journal hongkongais, le silence du gouvernement local a suscité l’indignation des habitants de Wuhan. «C’est ironique que nos soldats soient revenus de manière victorieuse des premières lignes pour mourir dans les sièges de la célébration», a dit un internaute sur Weibo. 

Le directeur général du Han Show Theatre, Deng Wei, ainsi que le gestionnaire des opérations, Deng Wulin, ont été démis de leurs fonctions à la suite du triste incident.

Ce n’est que jeudi soir (heure locale) que le gouvernement de Wuchang a publié sur Weibo que les tentatives de sauvetage sur place avaient été rapides et qu’une enquête était déjà en cours. 

L’amphithéâtre contient 2000 sièges et 415 d’entre eux sont rotatifs. Le 6 et le 10 septembre, trois spectacles intitulés «Ville des héros» avaient été programmés, et ce, exclusivement pour le personnel médical. Des médecins et infirmières pouvaient s’y inscrire avec leur carte d’identité ou leur licence médicale.