/news/currentevents

Un présumé gangster canadien atteint par balle; son associé tué

Agence QMI

Bloc GRC

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Un présumé fraudeur et son associé ont été la cible de projectiles d’armes à feu dans un restaurant japonais de Richmond, en Colombie-Britannique. Le premier est toujours en vie à l’hôpital tandis que le deuxième est mort.

La victime survivante est Paul King Jin, a rapporté Global News. M Jin était dans la mire de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) lors d’une opération avortée pour défaire un réseau de prêts d’argent illicites.

M Jin a toujours nié les allégations contre lui et le dossier monté par la GRC n’a pas mené à des poursuites judiciaires.

Les services de police ont été appelés pour intervenir au restaurant japonais Manzo Itamae vers 7 h 30, heure locale. Les deux victimes ont été transportées en centre hospitalier dans un piteux état. L’associé de M Jin, qui avait dans la quarantaine, a succombé à ses blessures.

«Ceci est une exécution planifiée, pour une raison quelconque», a déclaré à Global News Doug Spencer, un retraité de l’unité antigang de la police de Vancouver.

La GRC n'a fait état d'aucun suspect en date de samedi soir.

L’incident de samedi soir fait suite à de nombreuses fusillades survenues dans la région au cours de la semaine précédente.

Un homme a été blessé par balle lundi à Newton, dans un événement qui serait lié aux conflits de gangs. Deux jours plus tard, un homme de 23 ans a été tué à Vancouver, et le lendemain, deux fusillades ont éclaté à Surrey et à Richmond, dans la région métropolitaine de Vancouver.