/sports/homepage

Denis Shapovalov coulé par son service

Agence QMI

Victime d'ennuis au service, Denis Shapovalov s’est incliné en trois manches de 6-4, 5-7 et 7-6 (4) devant l’Argentin Diego Schwartzman en demi-finale du tournoi de Rome, dimanche.

Le Canadien, 14e au classement de l’ATP, n’a été en mesure de mettre sa première balle de service que 54 % du temps. Il a également commis huit doubles fautes, dont l’une d’entre elles lorsqu’il faisait face au bris.

En troisième manche, Shapovalov a notamment perdu une occasion de clore le débat quand il servait pour le match. Il n’a toutefois jamais été en mesure de mettre la touche finale.

Au bris d’égalité de la manche finale, il a perdu cinq des six échanges qu’il avait lui-même amorcés.

Au total, «Shapo» a été brisé six fois en 14 occasions. Il a toutefois réagi à ses carences au service en étant redoutable au retour, comme en témoignent ses 15 balles de bris obtenues, dont six lui ont donné le jeu.

La rencontre a malgré tout été chaudement disputée, comme le démontre les points remportés, 113-112 à l’avantage de Schwartzman.

Retrouvailles

Récent tombeur de Rafael Nadal, Schwartzman, 15e au monde, affrontera la première raquette mondiale, Novak Djokovic, en finale de l’événement. Celui-ci avait battu Casper Ruud (34e) en matinée. Ruud était le premier Norvégien à atteindre la demi-finale d’un tournoi Masters 1000.

«Djoko» tentera pour sa part de prendre seul la tête du palmarès des victoires dans cette catégorie de tournoi avec 36 victoires, soit une de plus que Nadal.

Schwartzman a été vaincu quatre fois en autant d’occasions par Djokovic au sein de l’ATP, dont à Rome l’année passée. Il s’agit d’une 10e finale à cet événement pour le champion serbe et d’une première dans un tournoi Masters 1000 pour Schwartzman.