/news/coronavirus

Trois régions passent au orange; Québec met en place de nouvelles restrictions

TVA Nouvelles

Le gouvernement Legault a confirmé dimanche que les régions de Montréal, de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches passent au palier orange. 

«Le nombre de cas augmente, les éclosions se multiplient et nos capacités de soigner diminuent. La santé publique a décidé de faire basculer trois régions dans la zone orange», a affirmé le ministre de la Santé Christian Dubé en point de presse.

Pour la Capitale-Nationale, l’agglomération de Québec, Saint-Augustin-de-Desmaures, L’Ancienne-Lorette, Wendake, la MRC de la Jacques-Cartier, la MRC de la Côte-de-Beaupré et MRC de l’Île-d’Orléans sont désormais en alerte. 

Des secteurs des régions de Lanaudière et des Laurentides passent également au jaune tandis que d’autres restent au vert. Sont en alerte la MRC Les Moulins, la MRC L’Assomption, la MRC de la Rivière-du-Nord, la MRC de Deux-Montagnes, la MRC de Mirabel et la MRC de Thérèse-De Blainville.

Les régions du Bas-Saint-Laurent, de l’Estrie, de l’Outaouais, de Laval et de la Montérégie restent en zone jaune, en préalerte. 

Nouvelles mesures                

Le gouvernement a décidé de procéder à un changement permanent faisant passer de 250 à 50 le nombre de personnes réunies lors d'événements en grand groupe. 

«Un changement important pour les rassemblements dans les salles louées, les lieux de culte, les événements festifs, les mariages, les BBQ, les pique-niques, ce sera maintenant un maximum de 50 personnes», a ajouté le ministre.

Le ministre Dubé a précisé que les mesures pour les salles de spectacle ne changeaient pas et que la capacité maximale est maintenue à 250.

Québec a également dévoilé les mesures liées à cette zone orange. Les rassemblements privés seront d’un maximum de six personnes ou deux familles. 

Dans les bars, on ne pourra plus vendre d’alcool après 23h et la fermeture doit avoir lieu à minuit. Il y aura un maximum de 6 personnes par table.

Dans les restaurants, on ne pourra également pas y avoir plus de 6 personnes par table. Comme pour les bars, la fin de la vente d’alcool sera à 23h et la fermeture à minuit. 

Dans les zones orange, les déplacements interrégionaux sont non recommandés. Le ministre a demandé aux gens dans les zones orange d’éviter de se rassembler. «Je vous demande de faire un effort particulier dans les prochaines semaine», a-t-il imploré. 

Pour les CHSLD, les visites à des fins humanitaires et les visites des proches aidants sont permises. Dans les résidences pour aînés, un maximum de 6 personnes peuvent être présentes dans une unité locative. 

Augmentation de la demande de dépistage       

Concernant la hausse de demande pour le dépistage, le ministre demande qu’on puisse prioriser certaines personnes.

«Je vous suggère fortement de remplir le questionnaire et de suivre les recommandations. Ça va nous aider beaucoup», a demandé le ministre.

«Ce n’est pas parce que votre région change de couleur qu’on vous demande d’aller vous faire tester», a répété le ministre. 

Le ministre a demandé aux citoyens de continuer de faire attention «parce que le prochain palier c’est le rouge».

«Il ne faut pas qu’on baisse les bras. Si on donne un coup dans les prochaines semaines, je pense qu’on peut et je crois fermement qu’on peut très bien réussir à baisser la contagion. Si on peut passer du jaune à l’orange, on peut repasser de l’orange au jaune, et au vert», a-t-il insisté.

Le directeur national de la santé publique demande à la population de se faire tester seulement lorsque c’est nécessaire. «Ce n’est pas une protection de se faire tester», a-t-il déclaré, en demandant de collaborer avec la santé publique. 

Le Dr Arruda a lui aussi imploré toute la population de maintenir les efforts. «Le "ça va bien aller" dépend de tout le monde», a-t-il lâché.