/sports/homepage

Impact : de héros à zéro

Agence QMI

L’attaquant Romell Quioto a gâché une soirée qu’il avait amorcée avec brio, dimanche, au Red Bull Arena, de sorte que l’Impact de Montréal a trébuché 4 à 1 devant l’Union de Philadelphie.

Ayant ouvert la marque tôt dans la partie, l’athlète hondurien a écopé d’un carton rouge peu après le quart d’heure de jeu, forçant son équipe à terminer l’affrontement avec 10 joueurs sur le terrain. Et le Bleu-Blanc-Noir ne s’en est pas remis, l’adversaire profitant de plusieurs occasions de marquer vers le filet de Clément Diop. Ainsi, les troupiers de Thierry Henry ont encaissé un deuxième revers consécutif.

Quioto s’est distingué en déjouant le gardien Andre Blake sur un coup franc à la cinquième minute, mais il a surtout retenu l’attention pour un geste inutile. Au moment où il luttait pour le ballon, il a frappé Mark McKenzie au visage. Le joueur fautif croyait s’en être tiré avec un jaune au départ, mais l’arbitre a revu la séquence et a modifié son verdict, expulsant du même coup le numéro 30 de l’Impact.

L’Union n’en demandait pas tant pour reprendre le contrôle. Six minutes après le départ de Quioto, Alejandro Bedoya créait l’impasse sur une séquence quelque peu discutable. Kacper Przybylko a ensuite marqué le premier de ses deux buts du match durant les arrêts de jeu de la demie initiale et Philadelphie n’a plus regardé en arrière.

Se tirer dans le pied

Dans le camp montréalais, il s’agissait de la troisième partie consécutive durant laquelle un joueur était chassé par l’arbitre; Emanuel Maciel et Rudy Camacho avait subi le même sort lors des matchs présentés au domicile des Whitecaps de Vancouver. L’absence d’un homme sur la surface de jeu complique drôlement la tâche de l’Impact, qui a concédé 11 buts à ses quatre plus récentes sorties.

Auteur de sept arrêts, le pauvre Diop en a d’ailleurs eu pour son argent, lui qui a notamment dû s’illustrer sur une frappe d’Anthony Fontana, qu’il a frustré en sautant pour dévier le ballon. Cela n’a pas empêché le milieu de l’Union de prendre sa revanche à la 65e minute avec un tir du pied droit qui a porté la marque à 4 à 1.

À l’arrière, certains ont connu une soirée éprouvante. Joel Waterman a entre autres vu McKenzie le faire mal paraître en le battant de vitesse sur le deuxième but de Przybylko tôt en seconde demie, celui-ci n’ayant qu’à pousser le ballon dans une cage quasi déserte à la suite de cette descente.

Les gagnants ont tenté 20 frappes, dont 11 cadrées.

En bref

L’Impact disputait la rencontre au domicile des Red Bulls de New York à titre d’équipe locale. Avant d’affronter ceux-ci dans sept jours, il visitera le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, mercredi.