/news/currentevents

Meurtre devant une mosquée à Toronto: un crime haineux, selon la communauté

Agence QMI

bloc Police Toronto

Photo d'archives, Agence QMI

À la suite du meurtre d’un fidèle devant une mosquée de Toronto la semaine dernière, des membres de la communauté musulmane ont demandé à la police de considérer cet événement comme un crime haineux.

«Le fait est que lorsque nous avons la gorge tranchée de notre frère devant une mosquée alors que les attaques augmentent contre les institutions religieuses, alors que l'on compte un nombre croissant d'incidents de haine visant la communauté musulmane, nous devons prendre cette question très au sérieux», a déclaré Omar Farouk, président de la International Muslim Organization (IMO) lors d’un hommage réservé à Mohamed-Aslim Zafis, samedi.

Ce dernier agissait comme bénévole à la mosquée de l’IMO, située sur boulevard Rexdale, dans le quartier du même nom, quand il a été assassiné durant la nuit du samedi, 12 septembre

Il était assis à l’extérieur du lieu de culte, en train de s’assurer que les fidèles respectent les consignes sanitaires, quand un homme est arrivé et l’a poignardé à la gorge.

L’homme de 58 ans est décédé sur le coup.

Un suspect, Guilherme “William” Von Neutegem, a été arrêté vendredi en lien avec cette histoire.

La police de Toronto a confirmé à la chaîne CP24 avoir eu vent des allégations concernant l’homme de 34 ans, qui serait lié sur les réseaux sociaux à un groupe néonazi.

Les policiers avaient également fait savoir plus tôt cette semaine qu’ils enquêtaient sur un lien possible entre ce tragique événement et un autre meurtre par arme blanche survenue le 7 septembre dans un secteur boisé.

La victime se nommait Rampreet (Peter) Singh et avait 39 ans.