/news/coronavirus

Opération policière dans les bars: de nombreux comportements problématiques

Patrick Bellerose | Journal de Québec

Les policiers ont été témoins de nombreux accrocs aux mesures sanitaires lors de leur tournée des bars la fin de semaine dernière, dans le cadre de l’opération OSCAR.

• À lire aussi: «On est dans la deuxième vague», affirme le Dr Arruda

Sur plus de 2200 établissements visités, les agents de la paix ont distribué près de 1500 avertissements et avis verbaux. Ils ont également remis plus de 90 constats d'infraction dans des situations où des clients ne portaient pas le masque, ne respectaient pas la distanciation physique, consommaient après les heures permises ou debout, etc. 

Pour la ministre de la Sécurité publique, il s’agit tout de même d’une minorité de récalcitrants. «Mais ça démontre, hors de tout doute, la pertinence de ces interventions-là, et on va continuer d'intervenir de manière proactive dans les établissements licenciés parce qu'il y a quand même là un potentiel d'infractions qui n'est pas à négliger et qu'on souhaite contrôler», affirme Geneviève Guilbault. 

Bonne collaboration 

De plus, la ministre estime qu’une majorité de débits de boisson se conforment spontanément aux règles de la Santé publique. «Les établissements, ils souhaitent rester ouverts, ils sont encore traumatisés, puis on les comprend, de la première vague, du moment où ils ont dû fermer leurs portes», dit Mme Guilbault. 

Le passage des policiers a donné un répit à ces tenanciers qui trouvent «que c'est lourd un petit peu de jouer à la police».

Cas à problèmes 

La tournée a toutefois également permis d’identifier quelques bars problématiques. «Il y a certains établissements – très peu, je veux le préciser –, mais il y a un petit nombre d'établissements qui ont fait l'objet, en fin de semaine, de signalements soit à la Santé publique ou à la Régie de l'alcool, des courses et des jeux parce qu’il y avait des problématiques suffisamment majeures pour qu'un simple avis ou une simple contravention ne suffise pas [...]», a souligné Mme Guilbault. 

Pour le moment, toutefois, l’opération OSCAR ne se poursuivra pas la fin de semaine prochaine, même si Québec n’exclut pas de réitérer l’expérience, selon l’évolution de la pandémie. «On va l'évaluer», dit la ministre Guilbault.

Dans la même catégorie