/news/coronavirus

Les tests accélérés en CPE se font toujours attendre, déplore un syndicat

Agence QMI

Photo d'archives

Le processus accéléré de test dédié aux centres de la petite enfance et aux services de garde en milieu familial se fait toujours attendre même s’il était prévu au plan d’action contre la deuxième vague de COVID-19, déplore un syndicat.

«Les travailleuses et travailleurs des CPE et les responsables de service de garde sont au front depuis le début de la pandémie. Elles sont à risque et doivent pouvoir se faire dépister rapidement. C'est un moyen efficace d'éviter des éclosions dans les services de garde éducatifs», explique vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Lucie Longchamps, par voie de communiqué, lundi.

Au moment où la FSSS-CSN constate déjà une pénurie de personnel, elle insiste pour dire que ce secteur doit être mieux protégé sans quoi des éducatrices pourraient se retrouver en isolement pour une période plus longue que nécessaire.

La FSSS-CSN demande depuis plusieurs semaines un engagement du gouvernement à maintenir la rémunération des travailleuses en isolement, comme cela se fait dans plusieurs secteurs, précise-t-on également.