/news/coronavirus

Le transfert d'employés dans les CHSLD est encore un problème

TVA Nouvelles

Plus de six mois après le début de la crise sanitaire dans la province, le problème de mobilité du personnel en CHSLD n'est toujours pas réglé.

• À lire aussi: Hospitalisations liées à la COVID-19: loin du point de rupture

«Avec ce qu’on sait aujourd’hui, le gouvernement ne pourra pas prétendre qu’il a protégé les aînés s’il continue de permettre que le personnel se déplace d’un milieu à l’autre», lance la pharmacienne Diane Lamarre.

En Colombie-Britannique, c’est depuis le 21 mars qu’il est interdit de déplacer du personnel. 

«Nous, le 3 avril, on a fait une suggestion, que c’est une consigne que l’on recommandait et ça n’a pas été appliqué», ajoute Mme Lamarre.

Selon elle, il s’agit d’une grave erreur. «C’est inacceptable. Il n’y a pas d’excuse sur cet élément-là», lâche-t-elle.