/news/politics

Jagmeet Singh harcelé par un complotiste dans la rue

Agence QMI

Après avoir pourchassé le journaliste de Radio-Canada Daniel Thibeault dans les rues d’Ottawa jeudi, un partisan de théories du complot a tenté vendredi de procéder à l’«arrestation citoyenne» du chef néodémocrate Jagmeet Singh.

• À lire aussi: Un complotiste qui visait un député se trompe de cible et s’en prend à un journaliste

Dans une vidéo partagée dans un groupe Facebook intitulé The Canadian Revolution, l’individu en question, du nom de Brian Kidder selon les informations publiées sur la page, est aperçu en train de marcher aux côtés de Singh pendant au moins deux minutes.

À la fin du vidéo, l’homme lui a lancé qu’ils «feraient une danse» la prochaine fois qu’ils se croiseront. Dans ce cas-ci, il a donné «une autre chance» à l’homme politique de s’expliquer.

La veille, c’est le journaliste Daniel Thibeault de Radio-Canada qui a été pourchassé par le même homme jusqu’à l’entrée des bureaux de Radio-Canada. De son propre aveu, M. Kidder s’était toutefois trompé d’individu: il visait Mario Beaulieu, le député du Bloc Québécois.

Le complotiste a tenté de l’agripper par le bras et lui a dit qu’il était «en état d’arrestation».

Depuis le début de la pandémie, les théories du complot de tous genres ont pris forme sur internet et se sont propagées comme une feu de forêt sur les réseaux sociaux. L’impact de la prolifération de ces idées se fait progressivement ressentir sur le terrain.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec avait publié une lettre ouverte le 31 juillet dernier pour dénoncer l’intimidation envers les journalistes. La lettre avait été publiée peu après la diffusion d’images choquantes montrant la journaliste de TVA nouvelles, Kariane Bourassa, enlacée par deux individus à Québec lors d’une manifestation antimasque.

Le groupe Facebook The Canadian Revolution, qui rassemble plus de 33 000 membres, regorge de publications conspirationnistes mélangeant corruption, pédophilie ou encore avortement.