/news/coronavirus

Le Japon allègera les restrictions d'entrée le mois prochain

Agence France-Presse

Le Japon allègera les strictes restrictions de passage à ses frontières concernant les étrangers, imposées à cause de la pandémie de coronavirus, à partir du mois d'octobre, a annoncé vendredi le Premier ministre Yoshihide Suga.

• À lire aussi: Le parti au pouvoir au Japon choisit un successeur à Shinzo Abe

Le pays a interdit son territoire à la plupart des étrangers cette année à cause de l'épidémie, mais négocie la reprise progressive des voyages d'affaires transfrontaliers.

«Nous reprendrons les voyages pour tout le monde, Japonais ou étrangers, autant que possible, à l'exception des touristes, à partir du mois prochain», a déclaré M. Suga lors d'une réunion gouvernementale consacrée au COVID-19.

Les médias locaux ont précisé que les arrivées de l'étranger seront limitées à 1000 par jour, pour une durée minimum de séjour de trois mois.

Les étrangers arrivant au Japon devront subir un test de haute précision du coronavirus PCR et s'isoler pendant 14 jours après leur arrivée, selon la presse japonaise.

Cette décision intervient alors qu'une équipe chargée de trouver des moyens d'organiser malgré le coronavirus les Jeux olympiques de Tokyo, prévus en 2020 mais reportés à 2021, a proposé un strict contrôle des mouvements et des tests répétés au COVID-19 (avant et pendant leur séjour) pour les athlètes.

Ces derniers pourraient être obligés de soumettre à l'avance un plan détaillé de leurs activités et de jurer de s'y tenir, ou de se géolocaliser via une application de traçage.