/regional/quebec/quebec

Le Musée de la civilisation à la recherche d’objets liés à la pandémie

Yves Leclerc | Le Journal de Québec

Photo Didier Debusschere

Le Musée de la civilisation regarde vers l’avant. Il fait appel à la population afin de se bâtir une collection d’objets associés à la pandémie. Une vingtaine d’objets provenant de personnalités ont déjà été recueillis et sont exposés jusqu’au 27 novembre.

« L’objectif est de pouvoir témoigner, un jour, de ce moment historique dans l’histoire du Québec et du monde », a indiqué le président et directeur général Stéphan La Roche.

Cette idée de collecte a vu le jour en mars dans les premières journées du confinement. 

« On sentait que nous étions pour vivre une période historique », a-t-il ajouté, lors d’un entretien.

Témoignages

Les premiers jalons ont été posés avec la collecte d’une centaine de témoignages par écrit. La suite était de poursuivre avec des objets significatifs. « On a approché des personnalités, et des gens nous ont aussi approchés pour nous proposer des choses », a indiqué Stéphan La Roche.

Ces objets sont regroupés dans une vitrine dans le hall d’entrée du Musée de la civilisation.

On retrouve, parmi les objets récoltés, des macarons et des bracelets de l’édition 2020 du Festival d’été de Québec, une bouteille de désinfectant à mains produit par la Distillerie Stadaconé et une tuque et un chandail arc-en-ciel portés par Ariane Moffatt dans le vidéo maison Debout.

Marc-André Gagnon, journaliste au Journal de Québec, a remis sa carte de presse de la Tribune de l’Assemblée nationale et une lettre remise par le premier ministre Legault, soulignant l’apport exceptionnel des médias.

Collaboration

Le public est invité à soumettre, d’ici le 27 novembre, ses propositions d’objets. Un formulaire est disponible à l’adresse mcq.org.

« On a l’intention de présenter quelque chose, un jour, mais nous allons attendre d’être complètement sortis de cette situation, afin d’avoir un peu de recul. Ce sont aussi des objets qui pourraient se retrouver dans une exposition sur les grandes épidémies », a fait remarquer Stéphan La Roche.

Le Musée de la civilisation a aussi dévoilé une collaboration avec Janette Bertrand et le programme AvantÂge de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal et du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

Le Musée conservera 500 textes écrits par des aînés, à l’invitation de Janette Bertrand, qui racontent leur vie. 

« Ces textes permettront d’enrichir et de documenter l’histoire du Québec », a fait savoir le président et directeur général du Musée de la civilisation.