/news/coronavirus

Les lacunes des CHSLD de la Mauricie exposées dans un rapport

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec a déclaré que de nombreuses mesures ont été mises en place au cours des derniers mois.

• À lire aussi: COVID-19 dans les CHSLD: «rien à voir avec le printemps dernier»

• À lire aussi: Marquées par ce qu’elles ont vu dans un CHSLD

• À lire aussi: Les nouveaux préposés aux bénéficiaires en Mauricie et au Centre-du-Québec savent où ils travailleront

Le rapport sur l'enquête interne menée dans trois CHSLD de la Mauricie a établi que le virus est entré par le personnel dans deux des trois centres d’hébergement. 

Le document de 27 pages revient sur lacunes observées lors des éclosions au CHSLD Laflèche à Shawinigan, Monseigneur Paquin à Saint-Tite et à Cloutier-du Rivage à Trois-Rivières. 

Il est possible d'y lire que les pratiques de prévention et de contrôle des infections n’étaient pas adaptées dans les établissements et qu’il n’y avait pas de mesures de soutien et de surveillance sur l’application des directives pour éviter la transmission du virus. 

Un délai de 14 jours a été observé au CHSLD Laflèche avant de constater l’ampleur du problème et de mettre en place des mesures pour contrôler l’éclosion. 

«Bien que le rapport de l’enquête interne soit rendu public aujourd’hui, la préparation à la deuxième vague s’est amorcée en parallèle et s’est effectuée de façon continue tout au long de la période estivale. Les conclusions de l’enquête démontrent bien que les préparatifs de l’établissement, notamment au regard de la gestion et des actions à poser en CHSLD, s’attardaient aux bons enjeux», a affirmé Carol Fillion, président-directeur général du CIUSSS MCQ. 

Les auteurs du rapport émettent douze recommandations, parmi celles-ci stabiliser les équipes de travail, ajouter des formations et des intervenants en prévention et contrôle des infections dans les établissements et créer une réserve d’équipement de protection individuelle suffisante pour plusieurs mois à l’avance. 

Au CHSLD Laflèche, la COVID-19 a coûté la vie à quarante-quatre résidents. Treize aînés du CHSLD Monseigneur-Paquin ont succombé après avoir contracté le virus et cinquante-deux résidents sont morts à Cloutier-Du Rivage.