/news/law

Un Ontarien accusé en matière de terrorisme

Agence QMI

GRC (QMI)

archives, Agence QMI

Un homme de 25 ans de Burlington, en Ontario, a été arrêté vendredi par la Gendarmerie royale du Canada et des accusations d’incitation à craindre des activités terroristes ont été déposées contre lui.

Une «longue enquête» de l’Équipe intégrée de la sécurité nationale (EISN) de la Division «O» de la GRC a conduit à l’arrestation de Shehroze Chaudhry.

Ce dernier avait accordé des entrevues dans des médias, selon la GRC, et «prétendait s'être rendu en Syrie en 2016 pour rejoindre le groupe terroriste [État islamique] et commettre des actes de terrorisme», a-t-on précisé par communiqué.

Les propos de Chaudhry ont aussi été diffusés dans des baladodiffusions, en plus d'être inclus dans des documentaires pour la télévision.

Selon la GRC, les propos de Chaudhry ont «soulevé des préoccupations en matière de santé publique parmi la population canadienne».

«Les canulars peuvent créer un sentiment de peur au sein de la population et donner l'illusion qu'il y a une menace potentielle pour les Canadiens, alors que ce n'est pas le cas. Par conséquent, la GRC prend ces allégations très au sérieux, en particulier lorsque des individus, par leurs gestes, conduisent les forces policières à entreprendre des enquêtes au cours desquelles les ressources humaines et financières sont investies et détournées d'autres priorités en cours», a dit le surintendant Christopher deGale, officier responsable de l'Équipe intégrée de la sécurité nationale de la Division «O» de la GRC.

Il comparaîtra le 16 novembre prochain devant la Cour de justice A. Grenville et William Davis de Brampton, en Ontario.