/news/world

Un policier tué par balle dans le sud de Londres

Agence France-Presse

Un policier britannique a été abattu dans la nuit de jeudi à vendredi par un homme qui était détenu dans un poste de police dans le sud de Londres, a annoncé la police vendredi, le premier a être tué par balle en service en huit ans. 

Le policier est décédé à l’hôpital après s’être fait tirer dessus dans le centre de détention de Croydon, a précisé dans un communiqué la police londonienne, qui a ouvert une enquête pour meurtre. 

Arrêté sur place, un homme de 23 ans a également dû être hospitalisé dans un état critique avec une blessure par balle. Il avait tenté de retourner l’arme contre lui. Aucun coup de feu n’a été tiré par une arme de la police, a précisé le communiqué. 

«Nous en sommes au tout début de l’enquête et nous tentons d’établir les circonstances entourant cet incident», a souligné la cheffe de Scotland Yard, Cressida Dick. 

Plusieurs policiers sont morts en service ces dernières années au Royaume-Uni, dont un, Keith Palmer, poignardé lors d’une attaque près du Parlement en 2017 revendiquée par le groupe jihadiste État islamique. 

Les derniers policiers à avoir été tués par balle remontaient à 2012, selon un site de la police recensant les agents morts en service. 

Le premier ministre Boris Johnson a réagi sur Twitter, offrant ses « plus profondes condoléances à la famille, aux amis et aux collègues » de la victime. 

«Nous avons une dette énorme à l’égard de ceux qui risquent leur vie pour assurer notre sécurité», a-t-il ajouté. 

Dans un communiqué, la ministre de l’Intérieur, Priti Patel, s’est dite «profondément choquée et attristée».