/regional/saguenay

Une saison record pour les campings au Saguenay

Éliane Pilote | TVA Nouvelles

Le temps plus frais ne freine pas les adeptes de camping dans la région du Sagenay, au contraire : l’activité a gagné en popularité, possiblement propulsée par la pandémie.

«C'est du jamais vu», a lancé le président du camping de L'Anse, Anicet Gagné.

Malgré le temps frais, les terrains de camping débordent.«On commence le plus tôt possible et on finit le plus tard possible», a fait savoir un campeur.

Au camping de L'Anse à l'Anse-St-Jean, impossible de trouver un emplacement pour une fin de semaine : on affiche complet jusqu'à la fermeture à la mi-octobre.

«Cet été il y a eu une augmentation de 500 séjours supplémentaires, alors c'est une augmentation de 25 à 30%, c'est vraiment hors de l'ordinaire», a expliqué M. Gagné.

Selon l’avis des gens rencontrés sur place, la COVID-19 y est pour quelque chose.

«J'adore le camping, surtout cette année, c'est la liberté, nous respectons les règlements, mais c'est facile, car nous sommes souvent dehors, pas de masque», a avoué une adepte du camping.

« Cette année, les gens voyageaient surtout à l'intérieur du Québec, donc ça a aidé», a estimé Anicet Gagné.

Au domaine La Florida à St-Ambroise, on remarque aussi une hausse de la clientèle. Les terrains s’y vendent à une vitesse fulgurante. Plusieurs snowbirds ont choisi d'y passer l'hiver.

«Il y a beaucoup de snowbirds qui viennent s'informer pour les terrains», a commenté Chantale Deschenes, résidente au domaine.

«Ca fait des années que nous allons en Floride, mais cette année, nous avons décidé de louer une maison au domaine pour 12 mois, pour une question de sécurité surtout», a exprimé une snowbird résidante du domaine La Florida, Mimi Vallée.

L’année financière s’annonce exceptionnelle pour ces entreprises qui connaissent une saison record.