/news/coronavirus

16 000 décès liés à la COVID-19 anticipés d’ici janvier au Canada

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Alors qu’on déplore déjà plus de 9000 décès de la COVID-19 au pays, une étude américaine estime que le bilan canadien pourrait dépasser les 16 000 morts d’ici janvier. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur le coronavirus

L’enquête a été réalisée par l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de l’Université de Washington. Pour le Dr Ali Mokdad, membre de l’institut et professeur en sciences de la santé, la majorité des décès projetés auront lieu en décembre.

«Quand la température sera plus fraîche et que l’on arrivera à la saison des pneumonies», a-t-il déclaré selon Global News.

Le Québec et l’Ontario seraient les provinces les plus touchées par l’augmentation du nombre de décès, avec un bond de 4 000 morts pour le Québec et 3 000 pour l’Ontario.

Selon le Dr Mokdad, ceci pourrait s’expliquer par la réouverture des écoles.

«Les jeunes ne vivent pas dans une bulle. Alors ils commencent à interagir avec leurs parents et grands-parents, et c’est à ce moment-là qu’on observe un pic dans le taux de mortalité», a-t-il anticipé.

Le nombre de décès projetés pourrait cependant diminuer à 12 000 si le port du masque devient obligatoire partout au pays.

Stephen Hoption Cann, expert en maladie infectieuse à l’Université de la Colombie-Britannique, a cependant remis en question les résultats de cette étude, expliquant qu'elle ne prend pas en considération l’augmentation des mesures de protection chez les personnes vulnérables.

Depuis le premier cas détecté au Canada en janvier dernier, quelque 9 255 Canadiens sont décédés de complications de la COVID-19.