/regional/estduquebec/gaspesie

Premières éclosions aux Îles-de-la-Madeleine

Jérémy Bernier | Journal de Québec

Iles madeleine zodiac

Photo d'archives Simon Clark

Relativement épargnées par la COVID-19 jusqu’ici, les Îles-de-la-Madeleine doivent maintenant faire face aux deux premières éclosions sur leur territoire depuis le tout début de la pandémie. 

Le Bistro Plongée Alpha, propriété du célèbre plongeur et cinéaste Mario Cyr et situé sur l’île de la Grande-Entrée, a annoncé vendredi sur les réseaux sociaux que « plusieurs » cas de COVID-19 avaient été déclarés parmi ses employés. 

Questionné via message privé, la direction de l’établissement s’est dit « sous le choc » et ne pas vouloir commenter outre mesure. Toutefois, elle a précisé qu’à ce jour, quatre employés avaient reçu un résultat positif et que d’autres étaient en attente de leur test. 

« C’est une histoire classique. Ce sont des gens qui ont travaillé tout l’été ensemble et à leur dernière journée, ils ont décidé de faire une fête en soirée. Ils ont visiblement oublié les règles sanitaires », explique le directeur de santé publique de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Dr Yv Bonnier-Viger. 

Une deuxième éclosion

Aucune recommandation particulière de la Santé publique n’a dû être émise pour le restaurant puisqu’il s’agissait de sa dernière semaine d’opération pour la saison. Actuellement, aucun client du Bistro Plongée Alpha n’a été déclaré positif au nouveau coronavirus.  

Toutefois, une seconde éclosion est survenue pratiquement au même moment dans un autre archipel des Îles-de-la-Madeleine a fait au moins deux autres infectés. Cette fois, il s’agit d’une éclosion en communauté. Impossible pour l’instant de faire un lien entre les deux événements. 

«Le virus est toujours présent, caché quelque part. Est-ce qu’il a été introduit par un autre voyageur et s’est tranquillement propagé d’une personne asymptomatique à une autre? C’est difficile à savoir exactement. On n’a pas encore trouvé la source», indique le Dr Bonnier-Viger. 

Sur le total de 16 cas observés aux Îles-de-la-Madeleine depuis mars, six sont survenus au courant des trois derniers jours et sont liés à ces deux éclosions. Ce sont les premiers cas à survenir dans la région depuis plusieurs semaines.