/news/coronavirus

75 % plus de cas au Québec en une semaine

Agence QMI

Le Québec a vu son nombre de cas de COVID-19 bondir de 75 % au cours de la dernière semaine et tout porte à croire que la province continuera sur sa lancée, elle et l'Ontario ayant dévoilé dimanche des données inégalées depuis le début du mois de mai.

• À lire aussi: 896 nouveaux cas de la COVID-19 au Québec

• À lire aussi: Le Québec va dépasser les 1000 cas avant longtemps, croit une épidémiologiste

• À lire aussi: Bientôt 1 million de morts de la COVID-19 dans le monde

La Belle Province a recensé pas moins de 896 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, tandis que quatre décès ont été répertoriés. Il faut remonter au 8 mai dernier pour trouver un pire bilan en termes de nouveaux cas, alors que la province testait cependant trois fois moins de personnes par jour.

En tenant compte de cette récente donnée, le Québec a cumulé une moyenne de 622,7 infections par jour au cours de la dernière semaine, du 21 au 27 septembre. Il s'agit d'un bond de tout près de 75 % par rapport aux 356,3 cas moyens par jour dénombré lors de la semaine précédente, du 14 au 20 septembre.

En à peine six semaines, les Québécois sont parvenus à réduire à néant tous leurs progrès effectués dans la lutte contre la pandémie. Depuis la mi-août, le nombre de cas moyen s'est multiplié par 8,5, lui qui avait chuté à 73,5 au cours de la semaine du 17 au 23 août.

Pas unique 

Mince réconfort: les Québécois ne sont pas les seuls à être emportés par la deuxième vague. L'Ontario a, lui aussi, franchi une étape dimanche en cumulant 491 nouvelles infections et deux décès. Il s'agit du plus grand nombre de contaminations dans cette province depuis le 2 mai.

Forte d'une population presque deux fois plus grande que le Québec, l'Ontario a enregistré une moyenne de 426 infections journalières du 21 au 27 septembre. Il s'agit d'une hausse marquée de 27 % par rapport aux 335 contaminations par jour de la semaine précédente.

Malgré ces bonds importants dans les deux plus grandes provinces du pays, l'administratrice en chef de la Santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a jugé dimanche que le Canada a «une chance d'empêcher une nouvelle escalade de l'épidémie si nous agissons tous ensemble dès maintenant».

Elle a ainsi appelé, à nouveau, les Canadiens à respecter les consignes de santé publique et, surtout, à limiter les rassemblements pour endiguer la propagation du virus.

«Les flambées de cas menant à un bond des hospitalisations peuvent rapidement submerger les ressources en santé publique et du système de santé à l'échelle totale», a-t-elle averti alors que le Québec compte pratiquement deux fois plus de personnes hospitalisées et aux soins intensifs qu'à la mi-septembre.

Ailleurs au pays, le SRAS-CoV-2 s'est infiltré dans la bulle de l'Atlantique sous la forme d'un voyageur contaminé détecté à Terre-Neuve-et-Labrador dimanche.

Le Manitoba, avec 51 cas, s'est maintenu à un niveau élevé par rapport aux dernières semaines, tandis que la Saskatchewan, avec 15 infections, a affiché un bilan en phase avec ses données du dernier mois.

Comme à l'habitude, la Colombie-Britannique et l'Alberta n'ont pas mis à jour leurs chiffres pendant la fin de semaine.

Au total, les provinces ont recensé 1484 cas de COVID-19 et six décès au Canada, pour un bilan s'élevant désormais à 153 125 infections et 9268 Canadiens ayant succombé tout en étant porteurs du virus.

La situation au Canada: 

Québec: 71 901 cas (5825 décès)

Ontario: 49 831 cas (2839 décès)

Alberta: 17 343 cas (261 décès)

Colombie-Britannique: 8641 cas (230 décès)

Saskatchewan: 1878 cas (24 décès)

Manitoba: 1880 cas (19 décès)

Nouvelle-Écosse: 1087 cas (65 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 272 cas (3 décès)

Nouveau-Brunswick: 200 cas (2 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 58 cas

Yukon: 15 cas

Territoires du Nord-Ouest: 5 cas

Nunavut: 0 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 153 125 cas (9268 décès)

Dans la même catégorie