/news/politics

Fin de la grève dans les garderies en milieu familial

TVA Nouvelles

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe

Photo d'archives, Simon Clark

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe

Une semaine après le déclenchement de la grève générale illimitée dans les garderies en milieu familial, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ) a trouvé un terrain d’entente avec le gouvernement provincial, a-t-il été annoncé dimanche.

Le syndicat a confirmé par communiqué la conclusion d’une entente de principe avec le ministère de la Famille pour 10 000 responsables en services éducatifs en milieu familial (RSE).

«La FIPEQ dévoilera le contenu de l’entente le lundi 28 septembre à 19h30 sur son site web et sa page Facebook», a indiqué le porte-parole Mathieu Morin. Les membres doivent encore voter pour ratifier l’entente de principe.

«C’est une excellente nouvelle pour des milliers de tout-petits et leurs parents, qui retrouveront leur éducatrice lundi matin», s’est réjoui le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

En juin 2020, le gouvernement avait proposé un taux horaire de 12,83$, qui a été refusé en grande majorité par les membres de l’organisation syndicale.

Payées avec une subvention basée par jour d’occupation, les éducatrices disent, dans les faits, gagner 12,42 $ de l’heure en tenant compte de toutes leurs obligations, soit moins que le salaire minimum, qui a été augmenté à 13,10 $ l’heure en mai dernier. Le syndicat demandait une augmentation équivalant à 16,75 $ l’heure.

Avant la grève générale illimitée, les responsables des 10 000 garderies en milieu familial avaient organisé pendant deux semaines une grève tournante dans toutes les régions pour faire valoir leurs revendications.

Les membres voteront l'entente du 2 au 4 octobre, a fait savoir la FIPEQ par voie de communiqué. Les résultats seront dévoilés le 5 octobre à 19h30, a-t-on ajouté.