/news/coronavirus

Valérie Plante envoie un message de discipline à tous les Montréalais

TVA Nouvelles

Les 375 nouveaux cas de COVID-19 recensés à Montréal dimanche ont de quoi inquiéter la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

• À lire aussi: 75 % plus de cas au Québec en une semaine

• À lire aussi: Pas de contacts sociaux durant 28 jours, demande Dubé

«Découragée, non, mais inquiète assurément», a confié d’emblée la mairesse en entrevue à LCN, dimanche.

«Le nombre de cas ne cesse d’augmenter à Montréal et on sait l’impact que ça a eu sur Montréal, sur la santé mentale de la population et sur le nombre de décès également», a-t-elle poursuivi.

Dans ce contexte, Valérie Plante a souhaité envoyer «un message de discipline» à tous les Montréalais et rappelle d’éviter les rassemblements au cours du prochain mois, comme demandé par le ministre de la Santé Christian Dubé plus tôt cette semaine.

Même si des températures clémentes peuvent inciter certains groupes de personnes à se regrouper autour d’un repas, Valérie Plante leur demande «de ne pas le faire, tout simplement». 

«Je nous demande collectivement de diminuer au maximum les rassemblements. Je nous demande de faire preuve de résilience comme on l’a fait pendant la première vague et d’attendre plus tard pour se rassembler», lance Valérie Plante, en soulignant que beaucoup d’éclosions sont relevées dans la sphère privée.

Vers un reconfinement total?   

Assurant avoir appris de la première vague, la mairesse de la métropole croit que des ajustements seront nécessaires auprès des différents arrondissements qui sont touchés de manière différente par le virus.

«Mais c’est évident que si ça continue à monter, on va devoir avoir une approche mur à mur», dit Valérie Plante, qui ne ferme pas la porte à une fermeture des restaurants et des bars.

«Il ne faut pas lésiner sur les efforts. La population a aussi un rôle à jouer», assure-t-elle.

L’intégralité de l’entrevue de Valérie Plante à LCN se trouve en haut de page.