/regional/saguenay

COVID-19: sept nouveaux cas au Saguenay

Jean Houle | TVA Nouvelles

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean a recensé sept nouveaux cas de COVID-19 lundi. 

• À lire aussi: Une partie du Québec plongée dans le rouge

Parmi ces cas, on dénombre un employé de l'usine AP-60 de Rio Tinto à Jonquière qui a contracté le virus à l'extérieur de l'usine. Il était déjà en arrêt de travail au moment de subir l’examen médical, de sorte qu'aucun autre travailleur n'a besoin d'être isolé. 

Un employé du CIUSSS dans la MRC Domaine-du-Roy fait aussi partie des nouvelles personnes infectées. Il n'a pas travaillé pendant sa période de contagion. 

La région, toujours en zone verte lundi, cumule un total de 417 cas depuis le début de la pandémie, dont une vingtaine sont toujours actifs. Aucune hospitalisation n’était nécessaire. 

Même si la situation au Saguenay–Lac-Saint-Jean demeure sous contrôle dans l'ensemble, des citoyens proposent une nouvelle fermeture de la route 175, entre Chicoutimi et Québec. 

«Au moins deux semaines, a avancé un homme rencontré par TVA Nouvelles qui a de la famille à Québec. Il faut éviter que le virus se propage.» 

La proposition ne fait toutefois pas l'unanimité. «On n'a pas besoin d'être isolé comme région à ce moment-ci, a dit une dame. Les gens sont assez intelligents pour faire la part des choses.» 

Les chiffres du jour fournis par les autorités régionales ne tiennent pas compte d'un nouveau cas confirmé parmi les étudiants du Cégep de Jonquière. La direction de l'établissement d'enseignement a communiqué la nouvelle en toute fin d'avant-midi, après la publication du rapport du CIUSSS régional.  

Deux autres cas ont été détectés dans le milieu scolaire du Saguenay en fin de semaine. Un étudiant du Centre québécois de formation aéronautique de Saint-Honoré et un membre du personnel de l'école primaire Marguerite d'Youville de Chicoutimi ont été déclarés positifs. 

Douze élèves d'une même classe de cette école ont été invités à demeurer en isolement. Un autre cas sera ajouté mardi: celui d'une femme qui héberge deux joueurs infectés des Elites de Jonquière, qui évolue dans la ligue Midget AAA.