/finance/homepage

Le PDG d'Urgences-santé forcé de se retirer temporairement en raison de deux plaintes

Agence QMI

Urgences-Santé

Photo Chantal Poirier

Le président-directeur général d'Urgences-santé, qui gère le service ambulancier à Montréal et Laval, a dû quitter ses fonctions temporairement en raison de deux plaintes déposées contre lui.

L'organisation a expliqué lundi, dans un bref communiqué, que Nicolas d'Ulisse fait l'objet de deux plaintes en vertu de la «Politique de prévention et de gestion de l'incivilité, du harcèlement et de la violence en milieu de travail d'Urgences-santé».

«La Corporation prend au sérieux la situation et agit dans le respect de ses valeurs, des politiques en vigueur et de la confidentialité requise», a-t-on ajouté sans donner le moindre détail sur la nature des plaintes qui ont mené au retrait de M. D'Ulisse.

En attendant qu'une enquête soit menée sur ces plaintes, le PDG sera remplacé «pour une durée indéterminée» par le directeur général adjoint aux opérations d'Urgences-santé, Daniel Jacques.

Urgences-santé a précisé que sa priorité demeure de maintenir la qualité du service rendu à la population, «tout particulièrement dans le contexte actuel de pandémie de la COVID-19».