/finance/homepage

Les transporteurs par autobus du Saguenay en difficulté

Simon Philibert | TVA Nouvelles

La COVID-19 a un profond impact sur l’industrie des transports par autobus au Québec, et les entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean, tel Intercar et Jeannois, ne font pas exception. La Fédération des transporteurs par autobus réclame l'aide d'Ottawa.

Que l’on pense aux voyages scolaires, sportifs ou touristiques, tout est sur pause depuis le début de la pandémie. Plus de 160 entreprises ont été touchées au Québec. Dans l’ensemble, elles ont vu leurs revenus diminuer entre 80 et 100% par rapport à l’année dernière.

La Fédération des transporteurs en autobus demande une aide de 16 millions de dollars afin de payer les frais fixes jusqu’en avril prochain.Les impacts se font sentir chez les entreprises de la région. Que l’on pense par exemple au groupe autocar Jeannois ou au groupe Intercar.Même si les autobus sont stationnés, des frais d’entretien importants doivent être investis régulièrement. Intercar souhaite limiter ces frais, au moment où les entrées d’argent sont quasi inexistantes. 

L’entreprise a indiqué que ses autobus ont même été dé-plaqués.Le groupe Intercar craint également la pénurie de chauffeurs après la pandémie. De nombreux chauffeurs actuellement sans emploi sont à la recherche d’un emploi temporaire.Depuis le début de la pandémie, 70 000 contrats ont été perdus au Québec privant les entreprises de revenus estimés entre 220 et 240 millions de dollars.

Dans la même catégorie