/news/coronavirus

«Ne venez pas à l’urgence pour vous faire dépister»

TVA Nouvelles

Les personnes qui doivent passer un test de dépistage de la COVID-19 ne devraient pas se présenter à l’urgence, mais plutôt se rendre à une clinique de dépistage désignée. 

• À lire aussi: L'urgence de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont déborde

• À lire aussi: Deuxième vague: les soins intensifs débordés à cause des jeunes?

Le chef de service des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le Dr François Marquis, est catégorique : «ne venez pas à l’urgence pour vous faire dépister», demande-t-il.

Si des cliniques désignées pour le dépistage ont été mises sur pied, c’est non seulement pour éviter d’engorger les urgences, mais surtout pour diminuer les risques d’éclosion de la COVID-19 dans les hôpitaux. 

«Le pire qui peut arriver, c’est une éclosion dans un hôpital parce que non seulement, on gagne des nouveaux patients, mais on perd aussi des membres du personnel», explique le Dr Marquis. 

«Déjà pris à la gorge» 

Si le réseau de la santé en général semble prêt à affronter la deuxième vague de la COVID-19, l’urgence de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, lui, déborde déjà. 

«Présentement, chez nous il y a un bris de service au niveau de plusieurs unités», dit le chef de service des soins intensifs. 

Plusieurs lits ont dû être fermés par manque de personnel. 

Il prévient d’ailleurs que la situation pourrait se dégrader rapidement si le nombre de cas admis à l’hôpital devait augmenter significativement dans les prochaines semaines. 

«Présentement, s’il fallait qu’à Maisonneuve on ait beaucoup de COVID à gérer tout d’un coup, cette semaine ou la semaine prochaine, ça va être extraordinairement difficile à faire sans couper dans les autres services de l’hôpital parce qu’on est déjà pris à la gorge par les bris de service», soutient-il.