/news/politics

Québec veut créer une réserve de biodiversité sur l’île d’Anticosti

Agence QMI

Le gouvernement du Québec souhaite créer une réserve de biodiversité sur l’île d’Anticosti dans le but ultime qu’elle soit reconnue comme site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

De passage sur l’île, le ministre de l’Environnement, Benoît Charrette, a annoncé l’octroi d’une subvention de 1,2 million $ à la municipalité de l’Île-d’Anticosti afin de soutenir cette candidature.

La réserve de biodiversité projetée, annoncée lundi, correspond aux trois projets de réserves annoncées par le gouvernement du Québec en 2018, en plus de secteurs du littoral de l'île ainsi qu'une zone tampon d'une largeur d’un kilomètre.

Elle ferait passer la superficie terrestre protégée de l'île d'Anticosti de 7,6 % à 28,4 %, a-t-on précisé.

« L'île d'Anticosti présente depuis longtemps une valeur exceptionnelle, se distinguant par l'abondance, la diversité et l'état de conservation des fossiles présents sur son territoire. C'est à ce titre que nous soutenons sa candidature à l'UNESCO. La réserve de biodiversité projetée assurera la protection des éléments représentatifs des caractéristiques du site », a indiqué Benoît Charrette, par voie de communiqué.

Dans la même catégorie