/news/coronavirus

Une école de Longueuil ferme ses portes

TVA Nouvelles

L’école secondaire Gérard-Filion, à Longueuil, ferme ses portes jusqu’au 13 octobre en raison du nombre élevé de cas dans l’établissement.

Le Centre de services scolaires Marie-Victorin et la Direction de la Santé publique de la Montérégie en ont fait l’annonce dimanche soir par communiqué.

• À lire aussi: 600 élèves testés dans une école de Longueuil

• À lire aussi: Une école secondaire de Longueuil frappée par la COVID

Actuellement, l’école compte sept enseignants et 26 élèves infectés après le dépistage massif des élèves de secondaire 1 et secondaire 2.

Le dépistage massif doit maintenant être étendu à l’ensemble des élèves et au personnel de l’école qui n’avait pas encore été testé. Jusqu'à vendredi, jusqu'à 1400 élèves se feront dépister, ceux pour qui ce n'est pas déjà fait. 

Pour expliquer cette propagation du virus, la directrice évoque comme hypothèse le fait que les jeunes se retrouvent en dehors des heures de classe. 

«Les élèves doivent demeurer à la maison. Donc, c'est un peu un isolement comme s'ils étaient atteints de la COVID-19. Donc, on demande effectivement la collaboration des parents afin de respecter cet isolement-là. Parce que c'est certain que s'ils continuent à se promener à l'extérieur, on ne réussira pas à arrêter la propagation», affirme la directrice de l’établissement Nadia Caron.

Pour les deux prochaines semaines, tous les élèves vont devoir suivre leurs cours à distance, pour tenter de limiter la propagation. La santé publique leur demande de rester à la maison et de ne pas participer à des activités sportives ou sociales à l’extérieur.

De nombreux jeunes qui fréquentent l’école Gérard-Filion n’ont pas accès à un ordinateur, il leur sera possible d’en récupérer un lorsqu’ils viendront se faire tester.

«On a suffisamment de matériel informatique; ordinateurs, tablettes ou autres pour assurer l'enseignement à distance rapidement. On a également, à Gérard-Filion, 44 familles qui ne sont pas connectées. Donc, il y aura des appels aujourd'hui, demain», précise Marc-André Petit du Centre de services scolaires Marie-Victorin. 

Dépistage massif au primaire      

À Mont-Saint-Hilaire, l'école Paul-Émile-Borduas est aussi en dépistage massif où 15 cas ont déjà été confirmés parmi les élèves et le personnel.

Les cinq groupes concernés sont maintenant en isolement préventif.

Depuis le début de l'année scolaire, près de 500 écoles ont été touchées par la COVID-19.

Situation similaire à Saint-Jérôme 

Une vaste opération de dépistage est également en cours à l’école secondaire Saint-Stanislas à Saint-Jérôme où neuf élèves ont été contaminés et que 130 sont en isolement. 

Le personnel et la direction s’assurent de faire respecter les mesures de distanciation dans l’établissement, mais il s’avère difficile de le faire une fois que les jeunes sont à l’extérieur.