/news/coronavirus

Legault pressé de justifier le reconfinement partiel

Vincent Larin | Agence QMI

Au lendemain d’une nouvelle vague de reconfinement, l’opposition à Québec presse le gouvernement Legault de dévoiler les chiffres et les avis de la santé publique sur lesquels il a choisi quels secteurs seraient fermés.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Deuxième vague de COVID-19: encore des sacrifices pour 5 millions de Québécois

• À lire aussi: Permis ou interdit? Ouvert ou fermé?

Le chef parlementaire du Parti québécois, Pascal Bérubé, a souligné que selon la directrice de la Santé publique de Montréal, Mylène Drouin, la décision de fermer les restaurants et les bars provenait du «gouvernement».

«La Santé publique dit que «ce n'est pas notre décision». O.K. Alors, il y a du monde qui sont encore plus fins que la Santé publique qui ont décidé de faire ça. Moi, je veux connaître leurs noms puis je veux voir l'avis», a réagi le chef parlementaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

Selon la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, l’approche du gouvernement alimente la méfiance dans la population et n’est pas de nature à convaincre de l’importance de respecter les règles de santé publique.

«On veut savoir sur quelle base il confine la culture alors qu'on n'a aucune indication qu'il y a des éclosions dans nos salles de spectacles, nos musées, nos cinémas, nos bibliothèques, a-t-elle déploré. À ce que je sache, il n'y a pas beaucoup de partys dans les bibliothèques. Mais, pour du monde, c'est la seule place où ils peuvent aller se connecter à internet.»

reconfiner, c'est qui ?

La chef du Parti libéral du Québec, Dominque Anglade, a proposé au gouvernement de tenir des points de presse séparés de ceux de la Santé publique.

«Si on se retrouve dans cette situation (la zone rouge), c’est que le message n’a pas été très cohérent dans les dernières semaines. [...] Beaucoup de déclarations avec rétractations», a-t-elle affirmé.

Le gouvernement Legault a annoncé mardi qu’il fermera dans la nuit de mercredi à jeudi, les bars, salles à manger, salles de spectacles et cinémas en zone rouge pour casser la deuxième vague de la COVID-19 avant qu’elle ne submerge le réseau de la santé. Il y sera également interdit de recevoir des invités à la maison.

La Communauté métropolitaine de Montréal, le secteur de Saint-Jérôme, la Capitale-Nationale (sauf Portneuf et Charlevoix), ainsi que Chaudière-Appalaches se retrouveront ainsi confinés.