/regional/montreal/montreal

Les rues piétonnes et les «pistes pandémie» appréciées de la population

Guillaume Pelletier | Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Les rues commerciales réservées aux piétons et les pistes cyclables temporaires installées cet été dans le cadre de la pandémie semblent avoir plu à une très grande partie de la population, selon des données dévoilées mercredi.

• À lire aussi: Les autos de retour sur la rue Ontario à Montréal

• À lire aussi: Des bornes de recharge inutilisables en raison des pistes cyclables temporaires

• À lire aussi: Démantèlement d’une voie active sécuritaire dans Montréal-Nord

La directrice de la mobilité de la Ville de Montréal, Valérie Gagnon, a présenté lors d’un colloque virtuel les résultats préliminaires d’un sondage web mené par la Ville en collaboration avec la firme L’Observateur. Une partie des données a également été récoltée auprès de personnes interrogées au hasard dans la rue.

Les «pistes pandémie», ces pistes cyclables protégées installées sur des artères importantes de la ville, ont récolté un taux d’appui très élevé. Les répondants ont dit apprécier les voies cyclables sur l’avenue Christophe-Colomb à 86 %, et des chiffres semblables ont été obtenus pour les tronçons sur la rue Villeray (88 %), sur le boulevard Gouin dans Ahuntsic-Cartierville (84 %) et même sur la rue Rachelle (81 %), malgré des manifestations de commerçants à ce dernier emplacement.

Il ne faut pas confondre ces pistes avec celles du Réseau express vélo (REV), qui font beaucoup jaser notamment sur les rues Saint-Denis et de Bellechasse.

Les rues piétonnes aussi

La piétonnisation de certaines artères commerciales pour la période estivale a aussi été fort appréciée, montre ce même sondage.

Quatre répondants sur cinq sont satisfaits ou très satisfaits de la piétonnisation de l'avenue du Mont-Royal. Ce taux grimpe à 83 % du côté de la rue Wellington, à Verdun.

Respectivement 77 % et 74 % des gens sondés estime être satisfaits ou très satisfaits de la piétonnisation d'une partie des rues Ontario et De la Commune Est.

Rappelons que le réaménagement de ces artères a permis à plusieurs restaurateurs d'agrandir leur terrasse, limitant ainsi les pertes de revenus liés à la pandémie.

Retour en 2021 ?

L'ensemble des pistes cyclables temporaires seront démantelées au cours des prochaines semaines. À en croire la directrice de la mobilité de la Ville de Montréal, le retour de plusieurs d’entre elles est fort probable en 2021. «La majorité des tronçons mis en place étaient dans la planification [de la Ville]», a rappelé Mme Gagnon.

Des axes cyclables et rues piétonnes seront d'ailleurs proposés à l'administration Plante dans le futur par le Service de l'urbanisme et de la mobilité.

Le sondage web a été mené majoritairement en ligne auprès de 12 216 répondants par le Service de l'urbanisme et de la mobilité et le Service du développement économique de la Ville de Montréal, en collaboration avec la firme L'Observateur entre le 26 août et le 15 septembre. Parmi les répondants, 87 % des personnes interrogées sont utilisateurs des Voies actives sécuritaires (VAS).

Quelques réponses ont été recueillies aux abords des rues piétonnes et des pistes cyclables dans le cadre de ce sondage entre le 19 août et le 12 septembre.

Dans la même catégorie