/news/coronavirus

Les urgences débordent déjà

TVA Nouvelles

Les urgences débordent déjà dans plusieurs hôpitaux de la province alors que la 2e vague de la COVID commence à peine et que la saison de la grippe est à nos portes. L’inquiétude grandit. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: COVID-19: «J'ai la chienne», affirme une médecin

• À lire aussi: 838 cas s'ajoutent au bilan québécois

«Le gros problème en ce moment est un manque de personnel soignant. Les infirmières, c’est très difficile. On en parle depuis deux mois, c’est la crise qui semble se dessiner pour la 2e vague. Plusieurs mois de temps supplémentaire, les équipes sont fatiguées, ça ne sera pas facile», fait savoir Gilbert Boucher, président de l’Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec.

Le personnel hospitalier est aussi à bout de souffle, épuisé. «Plusieurs infirmières quand elles entrent travailler ne savent pas quand elles vont revenir à la maison. (...) Les patients aussi ne trouvent pas ça facile, il y a beaucoup de temps d’attente. On manque de personnel sur les étages», détaille le Dr Gilbert Boucher.

Urgences au rouge 

Dans huit régions du Québec soit la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, Laurentides, Laval, Mauricie, Montérégie et Montréal, le temps d’attente dans les urgences dépasse 100% atteignant dans certains cas les 144%.

Vous pouvez consulter ici en temps réel, la situation dans les urgences.

Des règles strictes ont été mises en place afin de freiner la propagation de la COVID dans les hôpitaux en zone rouge. Les visites sont maintenant interdites en centre hospitalier hormis pour des raisons humanitaires.