/news/coronavirus

Pas d'appels frauduleux, mais plutôt une erreur du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec

Cassandre Forcier-Martin | TVA Nouvelles

Uomo business scrive mail su cellulare

Luca Ambrosi - stock.adobe.com

Les appels «frauduleux» effectués au Centre-du-Québec, la semaine dernière, seraient finalement le résultat d'une erreur à l'interne du CIUSSS-Mauricie-Centre-du-Québec.

• À lire aussi: Des fraudeurs prétendent être la santé publique

• À lire aussi: Nouvelle vague d'appels frauduleux au nom d'Hydro-Québec

L'affaire s'était rendu jusqu'au directeur de la santé publique du Québec lors du point de presse jeudi dernier. Les instances appelaient à la prudence, puisqu'un couple de Victoriaville avait reçu un « faux » appel de la direction de la santé régionale. Dans cet échange téléphonique, le couple avait comme information qu'il pouvait mettre fin à leur isolement prématurément, et ce, même si la femme venait de recevoir un résultat positif à la COVID-19. Une enquête avait été lancée.

TVA Nouvelles a fait le suivi et finalement, il y aurait eu cafouillage à l'interne du CIUSSS-MCQ.

«Après analyse, l'appel provenait bel et bien de la Santé publique. Il s'agit d'un cas isolé et les personnes impliquées ont rapidement été informées et rassurées. Par contre, nous ne pouvons pas donner plus de détails concernant le contexte pour respecter la confidentialité du dossier», a expliqué l'agente d'information, Julie Michaud, TVA Nouvelles.

La famille touchée par cette histoire indique que la responsable du comité de gestion des risques du CIUSSS-MCQ a communiqué avec elle. Puis, que c'est après avoir retracé les échanges téléphoniques que l'administration de la Santé publique aurait compris qu'il y avait eu erreur au niveau du destinataire du message.

Rappelons que la santé publique appelle pour deux raisons; lors de l'annonce du résultat du test de dépistage et au jour 10, pour possiblement lever l'isolement.

Aucune plainte n'a finalement été déposée à la Sûreté du Québec.