/news/law

Quatre Québécois accusés d’enlèvement

Michael Nguyen

Bloc justice

Photo Fotolia

Quatre Québécois ont été accusés mercredi, en lien avec l’enlèvement d’un couple d’Américains, aux États-Unis, et finalement retrouvés en Estrie.

• À lire aussi: Cinq Québécois arrêtés après l'enlèvement d'un couple d'Américains

« Nous nous sommes opposés à leur remise en liberté afin de protéger la sécurité des victimes, mais aussi pour la saine administration de la justice », a commenté la procureure Marie-France Drolet, juste après la comparution des accusés au palais de justice de Montréal.

George Dristas, son fils Kosnas ainsi que Franco D’Onofrio et Taylor Lawrence Martin, âgés de 36 à 75 ans, sont accusés d’avoir enlevé, séquestré et extorqué de l’argent à James Helm et son épouse Sandra. Les deux Américains avaient été vus pour la dernière fois dimanche dernier dans une petite ville de l’État de New York. Ils ont été retrouvés sains et saufs mardi, dans la région de Magog.

« Les accusations sont sérieuses, nous allons analyser la preuve afin de déterminer s’ils demanderont à être remis en liberté sous caution », a commenté hier un des avocats de la défense, Me Anthony El-Haddad, en rappelant que ses clients étaient présumés innocents.

L’enquête, menée par la Sûreté du Québec a été réalisée de concert avec le FBI, la Gendarmerie royale du Canada et le service de police mohawk d’Akwesasne, entre autres.

Dans la même catégorie