/news/coronavirus

Air Canada convaincue par les tests de dépistage rapides

Agence QMI

La compagnie Air Canada pense que la quarantaine obligatoire de 14 jours pour les personnes qui arrivent au pays devrait bientôt être remplacée par des tests de dépistage rapides dans les aéroports.

• À lire aussi: Santé Canada approuve une technologie pour dépister la COVID-19 en 15 minutes

Le transporteur aérien a effectué 13 000 tests de dépistage rapide à l’aéroport de Toronto sur des voyageurs qui se sont portés volontaires et les premiers résultats de l’étude sont concluants, assure-t-on.

Rappelons que ces tests, qui permettent d’obtenir un résultat au bout d’une dizaine de minutes, ont été approuvés par Santé Canada.

«Nous sommes d'avis que le dépistage jouera un rôle clé dans la protection des employés et des clients jusqu'à ce qu'un vaccin contre la COVID-19 soit disponible», a déclaré par communiqué le médecin en chef d'Air Canada, le Dr Jim Chung, qui souligne à quel point cette façon de faire serait plus rapide que la quarantaine obligatoire.

La compagnie a fait savoir que 99 % des personnes qui s’étaient soumises à un test dans le cadre de son étude, le mois dernier, ont reçu un résultat négatif. Par le 1 % de cas positifs, 80 % ont appris être atteints de la COVID-19 lors du test de dépistage qu’ils ont passé en sortant de l’avion. L’autre 20 % a reçu un résultat positif après un second test, effectué sept jours après leur arrivée à Toronto.

Même si la quarantaine obligatoire demeure en place pour le moment, Air Canada a annoncé jeudi avoir finalisé sa commande de 25 000 tests rapides à l’entreprise pharmaceutique américaine Abbott.

Notons que même s’ils sont beaucoup plus rapides que ceux menés dans le réseau de la santé à l’heure actuelle, ces tests se font également par prélèvement nasal.

Dans la même catégorie