/news/coronavirus

Cas dans des garderies: le délai est inacceptable, dit le ministre Lacombe

Geneviève Lajoie | Journal de Québec

Photo d'archives, Simon Clark

Le délai de réponse de la Santé publique dans la Capitale-Nationale aux garderies qui sont aux prises avec un cas de COVID-19 est «inacceptable», selon le ministre Mathieu Lacombe.  

• À lire aussi: COVID-19 dans les écoles et garderies: 48h pour une réponse de la Santé publique à Québec

En début de semaine, des parents de Québec ont été confrontés au choix déchirant d’envoyer leur petit au service de garde après qu’une éducatrice eut été déclarée positive au virus, mais sans que la Santé publique ait investigué. 

La direction des CPE Jardin Bleu et la Maison des Enfants de Québec a dû attendre 48h avant d’avoir la marche à suivre pour prévenir la contagion dans ses établissements. Pourtant, les garderies et les écoles sont prioritaires et ont accès à une ligne téléphonique directe auprès des directions de santé publique régionales.  

Interpellé jeudi par son vis-à-vis libéral, le ministre de la Famille a déploré la situation. «Dans le cas de la Capitale-Nationale, visiblement il y a un problème. Évidemment, le délai qui a été rapporté ce matin, il est inacceptable. Avec mon collègue le ministre de la Santé, bien sûr, on va y voir», a-t-il affirmé.  

Le ministre Lacombe estime néanmoins qu’il ne faut pas «faire peur au monde». Il a rappelé que depuis le début de la pandémie, seulement 173 cas positifs à la COVID-19 ont été répertoriés dans les services de garde éducatifs du Québec.  

«Je ne veux pas que les parents s’alarment ce matin. Ça va bien dans nos services de garde éducatifs à l’enfance», a-t-il insisté.  

Pour le député libéral Marc Tanguay, deux jours d’attente, c'est long. «C’est un échec!, a-t-il renchéri, durant la période des questions à l’Assemblée nationale. Il y a un grand problème, ce (ne sont pas) les standards qui (sont) attendus en pandémie».