/finance/homepage

Saunas et spas devront fermer en zone rouge

Martin Lavoie | Journal de Montréal

Joël Lemay / Agence QMI

Une très mauvaise surprise attend les propriétaires de saunas et de spas des zones rouges puisqu’ils devront suspendre leurs activités, même s’ils pourront continuer à y offrir des soins, selon ce qui est écrit dans le décret du gouvernement du Québec sur les mesures de protection contre la COVID-19 qui prend force aujourd’hui.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Dernières manifs permises sans masque

• À lire aussi: Des experts pressent Québec de recommander le port du masque en classe

Une certaine confusion entoure cette mesure alors que le décret mentionne que «les activités exercées dans les saunas et les spas sont suspendues, à l’exception des soins personnels qui y sont dispensés.»

Cela signifie que les entreprises pourraient continuer à offrir des massages et des soins corporels, sans pouvoir accueillir des clients dans les spas ou les saunas.

La surprise est d’autant plus grande que jamais la mesure n’a été énoncée par le gouvernement provincial en conférence de presse.

Rappelons que le décret porte sur une période de 28 jours et concerne les régions en zones rouges; la Capitale-Nationale, à l’exception de Charlevoix et Portneuf, une grande partie de Chaudière-Appalaches ainsi que 

Dans la même catégorie